Léditrice estime que trouver un partenaire de libre au chili donner plus de possibilités et encourager la création littéraire est important, tant pour les nouveaux écrivains que pour la société.
Elle me dit comme ça " viens on va faire un tour ".
Diva P, avesi, auteur et Marraine du Projet Littéraire en Français.
Je sens mon corps se remplir de bonheur.Sur sa contribution : Les Hommes face aux femmes.Jai donné la préférence à cette tranche dâge en vue, précisément, dexaminer ensemble ce que pense la génération qui a suivi la mise au feu des soutiens-gorge, mais sans oublier ceux qui ont suivi, étape après étape, les changements soudains ou progressifs.Elle est bachelière et licenciée en géographie, qu'elle a étudiée à la PUC-SP (Université Catholique Pontificale de São Paulo).Quand leur amour nous ensoleille, on est près d'elles et soudain.Certaines ont des prix de beauté.Le second est de donner à toutes ces écrivaines la chance dêtre lues en français.Reconnaissance par la Performance entrepreneuriale, Journée internationale de la femme ciesp SP-2005.Et d'autres n'en auront jamais, car la beauté de l'âme reste cachée.Cachez cette paire de fesse que je ne saurais voir!




Elle a participé à l'organisation du premier Séminaire féminin ibef (Institut Brésilien des cadres supérieurs de la finance) SP, 2004.Où que l'on soit on est bien.Ces 38 femmes écrivains pourront, à lavenir, dire quelles ont participé à cette merveilleuse aventure.Sur ce toboggan arc-en-ciel, c'est celui de l'amour.Elle est l'auteur de louvrage Isabella Sapequinha (avec la collaboration de Monica Rosenberg) éditions Oficina do Livro, 2007.Elle est chef d'entreprise dans le domaine de l'édition en tant que co-directrice de la société Oficina do Livro Editora Ltda.Toutes, toutes, toutes les femmes sont belles.J'ai l'impression d'être au collège devant un garçon.Jespère humblement contribuer ainsi à la diffusion de nos écrivaines, ainsi quà la défense et à la promotion de mon Brésil, terre de contrastes et de richesses culturelles.A demain, donc, pour découvrir Silvia Securato, qui a fondé : Nous, les Femmes, au Brésil, un ouvrage annuel devenu une référence pour l'expression féminine au Brésil.
Quand leur amour nous ensoleille, moi l'éternel baladin, c'est de tout cœur que je viens.
Weitere Informationen zu unseren Cookies und dazu, wie du die Kontrolle darüber behältst, findest du hier: Cookie-Richtlinie.




[L_RANDNUM-10-999]