On n'en sort pas!
Mon je cherche femme pour faire l'amitié fils ne veut plus partir.».Le blason porte aussi la devise suivante: dominator hercules fundator.Article 13 L'éducation primaire contribuera à développer chez les enfants les capacités suivantes : a) Utiliser de manière appropriée la langue chanson annonce la sixième 2013 castillane et la langue officielle propre à la Communauté autonome.Les sultans de Grenade réussirent à freiner la Reconquista jusqu'aux dernières décennies du XVe siècle.3 Le renforcement de la conscience de l'identité et de la culture andalouses au moyen de la connaissance, de la recherche et de la diffusion du patrimoine historique, anthropologique et linguistique.Néanmoins, un statut de co-officialité de l'andalou ne saurait résoudre toutes les difficultés, car c'est une langue faible et sans prestige.Cependant, ce nouveau Statut ne proclame pas d'avantage de langue co-officielle, l'andalou étant toujours considéré comme une «modalité linguistique» ou plus précisément une «variété linguistique».Articles constitutionnels (langue art.On devine derrière ce débat les motivations idéologiques.
Aguasanta ne dit pas autre chose.




A la Corrala, elle donne des coups de main à celles qui en ont encore plus besoin : «On sorganise pour garder les enfants des mères seules.Romantique : À SÉville, toutes LES cigariÈRES S'appellent carmen.Je ne me suis même jamais sentie aussi forte.».Les Wisigoths laissèrent leur marque dans la langue andalouse par des apports lexicaux germaniques.Une voisine sur lesplanade au pied de limmeuble - Alexia Eychenne.Auparavant, vers 1460, les premiers Gitans sont arrivés en Andalousie et ils se sont rapidement liés aux nobles en se rendant indispensables pour les entreprises guerrières, les travaux de forge et le dressage des bêtes de somme.Autrement dit, rien n'empêche que l'andalou et le castillan soient des variétés d'une même langue, mais il ne convient sûrement pas d'affirmer que seul le castillan est une langue, l'andalou étant relégué les femmes k à la recherche d'hommes libres au «dialecte».Le mot «Ajam» était utilisé pour désigner ceux que les Arabes considéraient comme des «étrangers voire des rivaux; les Mozarabes étaient de «faux Arabes» pour les Arabes, et des «traîtres» pour les Castillans; alors que les Arabes les considéraient comme des chrétiens, les Castillans voyaient.Les grande villes de l'Andalousie, tells que Séville ( Diario de Sevilla Malaga ( Diario de Málaga Cadiz ( Diario de Cádiz Jerez ( Diario de Jerez Cordoue ( El Dia de Cordoba Almeria ( Diario de Almería etc., ont toutes leur"dien en castillan.Puis le gouvernement andalou a étendu ce genre de pratique dans plus de 400 établissements scolaires, le tout échelonné sur quatre années, en diversifiant les langues secondes (allemand, anglais, français, etc.
En 1936, la guerre civile espagnole éclata et l'armée de Francisco Franco, soutenue par des troupes italiennes, s'empara de Malaga, le es navires allemands bombardèrent Almería le pour soutenir Franco.
Il est préférable d'utiliser les termes variété forme caractérisée par la variation de certains traits particuliers ou particularité linguistique caractère de ce qui appartient en propre ou encore mieux spécificité linguistique qui a son caractère propre.




[L_RANDNUM-10-999]