Animated Picture Studio, un film Biograph de les femmes célibataires avec photos 1903, qui constitue une charmante maquette théorique.
Avec la chorégraphie, les relations spatiales entre les phénomènes se voient explicitées, densifiées par les corps et intensifiées par leurs trajets.
LÉros est un concept puissant, présent dans lart mais aussi dans la mythologie, la philosophie, la psychanalyse, la littérature et même dans la politique Comment labordez-vous?
Que représente pour vous le système des valeurs?Nous devons donc recourir à notre imagination pour sauver l'image qui ne peut-être glorifiée que dans sa "pureté érotique "originelle.Et en cela, je lui tire mon chapeau.Une lecture métrique et structurelle : le projet de Peter Kubelka, selon ses propres termes, serait de faire le premier film, cest-à-dire montrer que le cinéma nest pas un art du mouvement mais de la succession des photogrammes.La danse, premier moteur, devient la structure de la violence dapprentissage, celle-ci à son tour se voit translatée deux fois : dabord en violence historique (les militaires à lassaut des manifestants ensuite en violence ordinaire et amusée (les jeunes filles bombardant le héros des fruits acides.La danse déclassée de la déchéance, ce traitement de lhorreur nazie en bouffonnerie infantile, produit ainsi une très rigoureuse affirmation politique : le capitalisme est une pure défiguration de lhumain.» Fatalité érotique de la chorégraphie, pour paraphraser Dominique Païni.Hobbes nomme ces reliquats : les phantasmes, et ces phantasmes autorisent et conditionnent les mouvements volontaires, cest-à-dire le mouvement animal, marcher, parler, se mouvoir.Les corps deviennent hybrides par projection de leurs rêves réciproques, jusquà ce que lun dentre eux se projette dans le vide, dans la figuralité.Par variation, la figure parentale est occupée par un père, qui enseigne lavidité : ce personnage sera celui du mauvais sujet.Une extase temporelle, celle de la chute de Christine (Leslie Azoulai) après sa danse avec le champion de patins russe, où mature cherche homme dans guadalajara le temps se suspend ; une extase spatiale et figurative, celle de Nicolas (Julien Guérin dont on ne sait plus, à ce moment du film.En avez-vous conscience et comment labordez-vous dans votre travail?La fascination du pouvoir va jusquà lidolâtrie ; pour la religion, on pourrait parler de fanatisme ; mais il y a là une conscience aveugle très étrange.Cest la formule de Zarathoustra, dont.
Elle part donc à la recherche dune cause à ses actes et dune explication au monde.




Quelle est votre avis sur la distinction entre limage et lapparence?Dabord, la réflexion sur le cinéma a très peu pris en compte lextraordinaire culture du mouvement qua développé la danse.La chorégraphie affirme la factualité du travail dans la danse.Dautre part, elle est initiale et pourtant une imitation, inaugurale mais pas ex nihilo, et cette double nature (le commencement est déjà une redite) va autoriser la structure cyclonique propre à la cinématographie de John Woo, où tout est toujours retour et anamnèse.Je les recherche implicitement, secrètement et sans agressivité quel que soit le sujet, mais je provoque la réaction des sens, oui, de tous les sens.Elle est ensuite limitation grotesque dune danse bouffonne, empruntée à Youre Never Too Young, un film de Norman Taurog ( Un pitre au pensionnat, 1955 avec Jerry Lewis et Dean Martin.La seconde est celle de Abby, journaliste pour le journal local de sa ville, elle est mère d'une petite fille qu'elle élève seule.Et les symboles peuvent parfois dépendre des valeurs ; mais certains monogrammes résistent plus facilement aux symboles, donc il ny a pas de règles immuables.Surimpression burlesque du deuil et de leuphorie : «Cest toi qui es morte, Macha!Par exemple, plutôt que de boire son verre, le personnage de Florence semble boire des éclats de lumière, ou encore, le hurlement que pousse le chanteur semble sortir de la bouche de Chet refusé par Maria.
Elvira attend un jour au bas de la tour dAnton, puis une nuit dans le bâtiment, pour enfin se décider à entrer en ce lieu où tout devrait sexpliquer, ce quelle est et pourquoi, et comment fonctionne la marche des choses.


[L_RANDNUM-10-999]