Jai apprivoisé les zones grises.
En huit ans, jai connu deux hommes, mais ça na duré que quelques semaines, et depuis quatre ans, cest le vide.
Le témoignage de Gabrielle, 50 ans, femme célibataire depuis quatre ans (Gabrielle Lazure est comédienne et a eu une histoire avec Richard Gere, ndlr).Source : Insee 2007.Ensuite, elle a toujours eu besoin de lapprobation de nos parents.Cest difficile, les garçons ne veulent plus sengager.Lorsquil paraîtra, je me suis fixé de ne plus porter mon alliance en public.




Tout le monde est en couple, sauf moi.Et puis, si les caprices les amusent quand on a 25 ans, ça en exaspère plus dun.Enfin, à léchelle mondiale, car en France, les couffins bercent plus de garçons que de filles (407 900 contre 388 800 (2 et cest seulement après 65 ans quil y rencontre sexe fille a déflation au masculin.Je pense à un type, un écorché vif, qui venait de divorcer et qui me faisait la cour sans se déclarer.» "Jaurais dû me remettre en question plus tôt".Alors pour me protéger, je mets une alliance en public.Saarbrücken, Saarland 1 photos natouewodo, 34 ans, berlin, Land Berlin 3 photos, micaelle67, 60 ans, münchen, Bayern 3 photos amlanya, 34 ans.Je suis plus sereine.
Je suis même devenue méfiante.
Lautre souci, cest que je suis en permanence en dents de scie, ça va très bien, puis très mal, et jen deviens épuisante.



mais dès que je vais moins bien, ils ne supportent plus.
Je vis sans tendresse, excepté celle de mes enfants.

[L_RANDNUM-10-999]